"Stephane CELLIER Psychothérapeute, Sexothérapeute, Hypnose, EMDR, TIPI, Rebirth à Montpellier et Lattes"

Spécialiste des thérapies individuelles et des thérapies de couple

Qui suis je ?

 

Stéphane CELLIER

Psychothérapeute

Sexothérapeute

Hypnothérapeute

Spécialiste des thérapies individuelles et des thérapies de couple, depuis 2001

Numéro d’agrément Adéli 340004365 (ARS)

Membre certifié de la fédération  » Psy en mouvement »

Membre certifié de l’ARCHE ( Organisme de Formation Hypnose Ericksonienne)

Formation:

 

DU  « Psychothérapeute », université Montpellier 3, Paul Valéry

– Formation Hypnose Ericksonienne, Hypnose Humaniste : IFHE PARIS

– Formation en Rebirthing, avec René Sidelsky ( Paris)

– Formation  « TIPI » Technique d’identification des peurs inconscientes, avec Luc Nicon ( Montpellier)

– Formation à l’intuition avec Vanessa Mielzareck ( Avignon)

 

Je me suis spécialisé dans les thérapies Individuelles et les thérapies de Couple à travers l’approche analytique et psycho-corporelle, centrée sur la personne.

Je suis actuellement en Co-vision et supervision.

L’ensemble de mes connaissances se résume par une approche centrée sur une écoute active et analytique.

Stéphane Cellier est membre de l'Arche

Membre certifié de la Fédération Psy en Mouvement

Résultat de recherche d'images pour "psychothérapie"

Psychothérapie de couple Montpellier

Une psychothérapie de couple est devenue, de nos jours, incontournable pour les couples qui souhaitent intégrer et expérimenter plus de sérénité au quotidien.

Depuis plusieurs années, je me suis spécialisé dans les thérapies de couple. Mon expérience m’a montré qu’un couple envisage de faire une démarche thérapeutique, lorsque un ou plusieurs problèmes perturbent véritablement leur quotidien, quand les conflits deviennent insupportables.  Quand l’un des conjoints n’en peut plus, de vivre chaque jour les même conflits qui se répètent. La communication entre les conjoints se « sclérose ». Et très souvent l’un des conjoints envisage même la séparation.

Ensemble des difficultés nécessitant une thérapie de couple : (liste non exhaustive)

Psychothérapie de couple Une grande difficulté à communiquer et des incompréhensions mutuelles
Stephane Cellier formé en psychothérapie de couple Des difficultés liées aux comportements (bien sûr, les siens et ceux de l’autre)
Stephane Cellier formé en psychothérapie de couple Une difficulté de trouver sa place, le partage des rôles, du territoire de chacun
Stephane Cellier formé en psychothérapie de couple Les désaccords sur l’éducation des enfants sont aussi des motifs
Analyse psycho -corporelle Le manque de temps partagé et d’intimité, une sexualité insatisfaisante
Stephane Cellier formé en psychothérapie de couple Les aventures extra-conjugales
Stephane Cellier conseiller conjugal Le passé respectif de chaque conjoint…

 

La plupart des personnes vivent l’expérience de « tomber amoureux » dans les premiers instants de la relation. Cette période dure de quelques semaines à parfois plusieurs mois. Puis, le couple se confronte à certaines difficultés du quotidien. C’est le début d’un processus inconscient, inévitable pour tout les couples, où chacun va construire une certaine distance vis à vis de l’autre. C’est le début de la sclérose du couple !

Arriver à vivre ensemble en restant profondément amoureux l’un de l’autre, pendant toute la durée du couple, est un projet difficile à réaliser, mais possible avec un travail thérapeutique !
Rencontrer des difficultés dans la vie amoureuse intime est en fait « normal ». Au bout d’un certain temps de vie commune les conflits finissent par devenir inévitables.

EMDR Montpellier

La thérapie EMDR est une technique directement importée des USA par David Servan Schreiber, Psychiatre.

Intégration Neuro-Emotionnelle par les Mouvements Oculaires

La thérapie EMDR est une nouvelle méthode de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux cotés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé. Cette thérapie poursuit le mouvement de recherche clinique et de soins inaugurés par la psychanalyse, la thérapie cognitive comportementale, les traitements par exposition, la médecine humaniste, les thérapies systémiques et les psychothérapies brèves centrées sur la personne.

La thérapie EMDR a été créée à la fin des années 80 dans la Baie de San Francisco. En moins de 10 ans, elle est devenue un des modes de traitement psychothérapeutique du PTSD (ou ESPT : État de Stress Post-Traumatique) ayant donné lieu au plus grand nombre d’études cliniques. Ses initiales viennent de son appellation anglo-saxonne : Eye-Movement Desensitization and Reprocessing, ou Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires, même si la méthode ne se limite désormais plus à l’utilisation des mouvements oculaires.

Le protocole de la thérapie EMDR repose sur un ensemble de principes qui sont essentiels à une approche humaniste et intégrative de la médecine et de la santé : la confiance dans la capacité d’auto-guérison propre à chacun, l’importance de l’histoire personnelle, une approche centrée sur la personne, un pouvoir restauré, l’importance du lien corps-esprit, un bien-être et une amélioration des performances.

Plusieurs études contrôlées ont démontré la remarquable efficacité de la thérapie EMDR pour la résolution les états de stress post-traumatiques (ESPT en français, PTSD dans la littérature anglo-saxonne), autant chez les victimes de traumatismes civils (viols, accidents, deuils) que chez les vétérans de la guerre du Vietnam ou les victimes de conflits dans les pays en voie de développement. De fait, à ce jour, la thérapie EMDR est une des méthodes de traitement des états de stress post-traumatiques (ESPT ou « PTSD ») les mieux documentées par la littérature scientifique.

Depuis la découverte de la thérapie EMDR, les standards de son application ont fait et continuent de faire l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques. Une liste d’articles scientifiques récents est disponible dans la rubrique « Bibliographie ». Vous trouverez également des informations complémentaires sur cette méthode sur les sites mentionnés dans la rubrique « Liens »
Stéphane Cellier praticien de la Thérapie EMDR, re-traite la mémoire des expériences traumatisantes. Comment une séance de thérapie EMDR se déroule-t-elle ?

Quand des expériences inquiétantes se produisent, elles sont stockées dans le cerveau avec toutes les images, bruits, pensées et sentiments qui l’accompagnent au moment de l’événement. Quand une personne a été traumatisée, le cerveau semble ne pas pouvoir traiter l’expérience comme il devrait le faire normalement. Par conséquent, les pensées et les sentiments négatifs de l’événement traumatique sont « emprisonnés » dans le système nerveux. Puisque le cerveau ne peut pas traiter ces émotions, l’expérience et/ou les sentiments qui l’accompagnent sont souvent supprimés de la conscience. Cependant, la détresse continue de se manifester dans le système nerveux où elle cause des perturbations dans le fonctionnement émotif de la personne.

La technique de thérapie EMDR fait deux choses très importantes. D’abord, elle « débloque » les mémoires et les émotions négatives stockées dans le système nerveux, puis, elle aide le cerveau à re-traiter l’expérience , (au sens informatique de traitement de l’information) pour qu’elle soit « digérée ».

Le praticien travaille doucement avec le patient, le guidant progressivement pour rendre à nouveau visite à l’incident traumatique. Quand le souvenir est évoqué, les patients refont alors l’expérience des sensations et des émotions d’une nouvelle façon. La thérapie EMDR permet d’acquérir la compréhension de soi et la perspective qui permettront au patient de choisir leurs actions, plutôt que de se sentir impuissant face à leurs réactions. Ce processus peut être complexe s’il y a beaucoup d’expériences reliées aux émotions négatives. Les séances de thérapie EMDR continuent jusqu’à ce que les souvenirs et les émotions traumatiques aient disparus.
Thérapie EMDR sur Montpellier - Lattes Combien de séances sont nécessaires avant de commencer la thérapie EMDR ?

Cela dépend de la complexité de l’histoire du patient, de sa capacité à « s’auto-apaiser » et à utiliser les différentes techniques de contrôle de soi pour diminuer la perturbation potentielle qui peut survenir pendant le traitement. Le praticien doit enseigner au patient ces techniques pendant la phase de préparation. La durée requise pour cette phase sera différente pour chaque client. Dans la majorité des cas, le traitement actif devrait commencer après une à trois séances.

Thérapie EMDR sur Lattes (34) Combien de séances de thérapie EMDR sont nécessaires ?

Le nombre de séances nécessaires dépend du problème et de l’histoire spécifique de chaque patient. Cependant, les études ont prouvé qu’un traumatisme simple (événement unique subi à l’age adulte) peut être traité en quelques séances dans 75-90% des cas (généralement trois séances d’EMDR après les séances de prise de contact, d’explications sur le parcours de la personne, et de description du traitement à venir). Même si chaque événement douloureux du passé n’a pas besoin d’être traité un à un, la durée de la thérapie dépend de la complexité de l’histoire. Par contre, les personnes ayant subi des traumatismes multiples et remontant à l’enfance ne répondent pas aussi rapidement. Dans une étude de l’université de Boston publiée en 2007, seulement 10% des personnes ayant des traumatismes de l’enfance n’avaient plus de symptômes après huit séances d’EMDR de 90 minutes. Par contre, six mois après l’arrêt du traitement, un tiers du groupe initial (33%) n’avaient plus de symptômes, comme si le traitement avait continué de faire ses effets après l’arrêt des séances avec le thérapeute.