HYPNOSE THERAPIE MONTPELLIER

La pratique de l’Hypnose en thérapie est fréquente. L’Hypnose va permettre à la personne d’accéder à son inconscient, tout en étant parfaitement consciente de tout ce qui l’entoure et de la réalité présente.

L’Hypnose

est un état naturel appelé état modifié de conscience.

En générale, les personnes sont la plupart du temps dans un état ordinaire de conscience. L’objectif dans une séance d’hypnose est d’accompagner la personne progressivement dans un état modifié de conscience ou état d’Hypnose

Cet état d’Hypnose,

 chacun d’entre nous le vit tout au long d’une journée, environ 60 fois par jour.
Cet état facilite l’accès à notre imaginaire, notre intuition et notre créativité.

Quelques exemples d’état d’Hypnose naturel :

Stéphane Cellier décrit le principe de l'hypnose Ericksonienne Conduire sa voiture en mode automatique, sur un parcours habituel

Stéphane Cellier donne les principales indications de l'hypnose Ericksonienne Regarder un film, et s’apercevoir que le temps a passé beaucoup plus vite que l’on ne l’aurait imaginé

hypnose pour guérir des phobies Lire un livre et être obligé de relire la page parce que notre esprit était ailleurs

Le regard de Stéphane Cellier sur l'hypnose Ericksonienne, après dix ans de pratique Conduire sa voiture sans être conscient du trajet que l’on vient d’effectuer.

Pendant la séance de thérapie Hypnose

le patient en transe hypnotique est toujours conscient de ce qui se passe autour de lui.

 

De nos jours il existe différents types d’hypnose :

Tous les types d’hypnoses sont des systèmes d’induction qui véhiculent des images et des mythes sociaux. Ils ne diffèrent que très peu.

  • L’hypnose classique : l’hypnose classique date de 1841 et fonctionne avec des suggestions directes (« les araignées sont des bêtes inoffensives », par exemple) qui sont les mêmes pour tous les sujets ayant le même objectif. Autoritaire et directe, l’hypnose classique est la plus utilisée. Son utilité est reconnue pour un certain nombre de problèmes comportementaux, comme les phobies, et pour modifier le ressenti corporel.

  • Hypnose Ericksoniennedéveloppée au milieu du 20ème siècle par le psychiatre et psychologue américain Milton Erickson, l’hypnose Eriksonienne comprend de l’hypnose classique mais ne fonctionne pas de façon linéaire. Pour son créateur, une structure psychophysique est beaucoup trop complexe pour que quiconque puisse décider comment intervenir avec un symptôme. Il proposait donc de solliciter la créativité de l’inconscient et de l’inviter à exprimer ce qui pourrait être changé pour rendre une certaine situation moins difficile. Ce type d’hypnose suit le cheminement « erratique » de l’inconscient. Elle puise parmi plusieurs techniques de communication afin de provoquer un dialogue entre celui-ci et le conscient : métaphores, recadrage, activation de rêves, suggestions indirectes ou composées, altération sensorielle, etc.

  • L’hypnose humaniste : cette forme d’hypnose n’utilise pas de suggestions directes et vise à permettre à l’individu d’accéder à son inconscient, mais également à sa conscience supérieure. Ici, le thérapeute est un guide qui aide le patient à cheminer et à donner du sens à ses troubles.

  • La nouvelle hypnose : le terme « Nouvelle Hypnose » a été créé en 1979 par Daniel Azaoz. Cette forme d’hypnose utilise certains outils de l’hypnose Ericksonienne, classique, ainsi que certains éléments issus de la PNL (Programmation Neuro linguistique).

  • Hypnose de spectacle/de rue : comme son nom l’indique, ce type d’hypnose est utilisé pour faire du spectacle et n’a pas de but thérapeutique, juste récréatif.

Les bienfaits et mécanique de l’hypnose :

L’hypnose est efficace dans de nombreuses problématiques, nous présenterons ci-dessous celles qui ont fait l’objet d’études scientifiques.

L’hypnose pour perdre du poids

Une étude a montré les effets positifs de l’hypnose sur la perte de poids chez des individus obèses. En effet, les suggestions hypnotiques avaient permis de modifier leurs habitudes alimentaires, ce qui fût à l’origine de la perte de poids, mais également d’améliorer leur image corporelle.

L’hypnose pour soigner le stress

En s’attaquant à la cause sous-jacente du stress et en modifiant ses perceptions, l’hypnose permet de réévaluer avec peu d’efforts ses automatismes et sa vision du monde et il devient alors facile d’apprendre à bien vivre les stress normaux et à se libérer des stress superflus.

L’hypnose pour arrêter de fumer

De nombreuses études ont démontré que 6 mois après une séance, le taux d’abandon du tabagisme se situait entre 30 % et 40 %. Une étude plus récente a montré que des séances d’hypnose seraient plus efficaces que des substituts nicotiniques pour traiter la dépendance à la cigarette.

L’hypnose pour faciliter la grossesse et l’accouchement

Pendant la grossesse, l’hypnose peut contribuer à réduire petit à petit l’anxiété vis-à-vis de l’accouchement et ainsi créer un climat de confiance favorable au travail et à l’accouchement. Elle permet également de modifier et d’améliorer les perceptions corporelles de la femme enceinte.

L’hypnose pour traiter le syndrome de l’intestin irritable

Certaines études ont montré que l’hypnose permettait d’améliorer de façon significative les douleurs abdominales, les habitudes de défécation, la distension abdominale, l’anxiété et la dépression associée à ce syndrome. De plus, il semble que ces bénéfices persistent à moyen terme (2 ans et plus). À plus long terme (5 ans), la pratique de l’hypnose contribuerait à une amélioration des symptômes et à une diminution de la consommation de médicaments.

L’hypnose a-t-elle été prouvée scientifiquement ?

Ses effets, oui. De nombreuses études ont montré qu’une suggestion hypnotique entraîne des réponses neuronales. Exemple, celle menée en 1997 par le Pr Stephen Kosslyn, du département de neurologie du Massachusetts General Hospital de Boston : il a présenté à un groupe de seize personnes une palette de couleurs échelonnées et une palette de dégradés de gris. Les réactions de leur cerveau étaient enregistrées par un tomographe à émission de positrons. Lorsque, sous hypnose, on demandait à chacune de ces personnes de « voir » en couleurs la palette de gris, c’était l’aire occipito-pariétale, l’une des zones de reconnaissance des couleurs, qui était activée : le cerveau avait donc réagi comme s’il voyait de la couleur à la place du gris, ce que demandait la suggestion.

Tout le monde est-il hypnotisable ?

Selon l’échelle de « suggestibilité hypnotique » mise au point par l’université de Stamford, 5 % d’entre nous sont réfractaires à l’hypnose et 10 % seulement parviennent à entrer rapidement en état d’hypnose profonde. Mais on ignore toujours pourquoi : il n’y a, à ce jour, aucune corrélation démontrée entre la structure de la personnalité et la suggestibilité.

Quels sont les effets thérapeutiques de l’hypnose ?

En France, plus d’un millier de praticiens ont recours à l’hypnose. Dans certains cas, elle constitue le traitement lui-même, dans d’autres, elle facilite l’action du médecin.

Ça marche pour…

– L’arrêt du tabac : 80 % de taux de réussite. L’hypnose aide aussi à lutter contre les effets du sevrage
– L’excès de poids et la boulimie : elle exerce un bon rôle de soutien psychologique dans les cures d’amaigrissement.
– Lutte contre la douleur : elle ne remplace pas l’anesthésie, mais peut la compléter et permettre de diminuer les doses de médicaments. Elle est aussi de plus en plus utilisée en chirurgie dentaire.
– Les troubles psychologiques : stress, phobies, névroses, anxiété, mais aussi impuissance, frigidité, problèmes de trac, de mémoire, etc.
– Les troubles digestifs : ulcères, colites ou diarrhées dus au stress.
– Les maladies psychosomatiques : maladies de la peau (eczéma, psoriasis, etc.), spasmophilie, rhinites à répétition, troubles de la voix et du chant, asthme.

Ça ne marche pas pour…

– La plupart des troubles psychiatriques graves, comme les dépressions aiguës, la schizophrénie.
– Le sevrage des drogues dures.
– Les maladies chroniques graves, telles que le cancer.

consultation d'hypnose Ericksonienne dans le secteur de Montpellier La thérapie par Hypnose permet d’agir efficacement dans les situations suivantes:

cerveau arc en cielSANTE
VIE QUOTIDIENNE
DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

* Acouphènes
* Agressivité / Nervosité / Colère
* Allergie/Asthme/Eczéma/Verrue
* Boulimie / Anorexie / Troubles alimentaires
* Changement d’objectif
* Concentration/Mémoire
* Confiance en soi/Estime de soi
* Dégoût/Démotivation
* Dépression
* Deuil/Séparation
* Développement de performances
* Difficultés relationnelles
* Énurésie

* Insomnie/Fatigue Migraines
* Orientation professionnelle
* Stress/Anxiété/Trac
* Angoisses/Oppression
* Tabagie/Alcoolémie
* Timidité/Doute de soi
* Traitement de la douleur
* Traumatismes psychiques
* Troubles du comportement
* Troubles obsessionnels
* Compulsions/Tics
* Troubles sexuels
* Phobies

panier hypnose